logo de daf





Vous avez trouvé des couches ?




Vous avez trouvé des couches chez vous, chez votre petit-ami/petite-amie, ou bien chez un ami/une amie ?



Avant d’imaginer que vous avez à faire à un/une adepte des couches, il vous faut déjà envisager toutes les raisons légitimes expliquant la présence de ces couches :

Les couches peuvent être utilisées dans le cadre d’une activité sportive (sports aériens, longs vols, plongée, etc.) ou d’un métier contraignant pour des raisons pratiques (chauffeur, caissière).

Les couches peuvent simplement être stockées là après avoir été récupérées quelque part plutôt que d’être jetées (décès d’une personne âgée, soirée costumée, bizutage entre étudiants, etc.).

Les couches peuvent être utilisées par nécessité médicale (suites d’une hospitalisation, incontinence, énurésie, etc.), mais il y a peu de chances que vous ne soyez pas déjà au courant si cela concerne l’un de vos proches.

Les couches peuvent être utilisées par nécessité médicale, mais par une autre personne et que vous ne soyez pas au courant (membre de la famille qui vient régulièrement, enfant, ado ou adulte…).



Où avez-vous trouvé ses couches et combien ?


Pour savoir à quoi vous en tenir, vous pouvez également faire quelques déductions en fonction de l’endroit où vous avez trouvé ces couches. Si elles étaient entreposées dans un endroit visible (salle de bain, étagère, etc.), c’est a priori que leur présence est légitime et qu’il n’y a rien à cacher. Si les couches sont dissimulées dans un endroit peu accessible (fond d’armoire, sous un lit, boite de rangement, etc.), c’est à priori qu’on ne souhaite pas qu’elles soient découvertes.

La quantité de couches que vous avez trouvée vous donnera également un indice. S’il s’agit seulement de quelques couches rangées négligemment dans un sac, il est possible qu’elles soient là depuis un bon moment et inutilisées ou oubliées. S’il s’agit d’un sac complet déjà entamé, il est possible qu’elles fassent l’objet d’une utilisation régulière. Si vous trouvez un assortiment de nombreuses couches différentes, ou des couches pour enfant mélangées à des couches pour adulte, il est possible qu’il s’agisse d’une collection d’adeptes des couches.



Vous avez trouvé aussi des accessoires ?



Si en plus des couches vous avez trouvé d’autres objets, cela peut vous donner plus d’informations mais ne faites pas de conclusion trop rapide. Si vous avez trouvé des catalogues pour incontinence, des accessoires pour bébé (talc, crème pour les irritations, lingettes nettoyantes), des vêtements spéciaux (culottes plastique ou latex), un nécessaire pour lavements (poires, boc), il peut tout aussi bien s’agir du nécessaire pour une personne réellement incontinente.

Si toutefois vous trouvez également des tétines ou biberons, des revues pour adultes orientées fétichisme (plastique, latex, couches), des histoires imprimées à propos d’adultes portant des couches ou des articles découpés, vous avez très vraisemblablement à faire à la collection d’un adepte des couches.